AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suite de la boite de nuit (Aurore)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 31 Aoû - 0:31



Il restait immobile, la rengardant reprendre son souffle. Du leger rougissement qui empourpra d'une jolie couleur rosée les joues de la jeune fille il n'en vit rien à cause de l'obscurité ambiante. Quoi que pas sur qu'il ne l'ai vu si il y avait de la lumière mais enfin bon. I l sourit


"Oh de rien..nerveux?"

Il haussa un sourcil et rigola. puis reprit d'un ton légerement moqueur mi amusé


"Bien que oui c'est vrai il y avait de quoi!"

Il se tut lorsqu'elle s'approcha de lui et posa sa main douce et chaude contre sa joue. Il planta son regard noir sur son visage tandis qu'elle regardait sa lèvre qui saignait légerement. Il serra les machoires et détourna son regard devenu brulant. Il le laissa errer sur les alentours jusqu'à ce qu'Aurore soupire et lui parle. Ca c'était sur, le gros balèze ne l'avait pas raté, mais bon à force d'encaisser on s'habituait! Ouai enfin c'était se vanter un peu, parce que la douleur était toujours bien présente. Quoi qu'on fasse...
Il sourit et dit

"Ouai ça c'est sur, je risque d'avoir une sale tête demain! mais bon je suis vengé..."

Il rigola de nouveau mais s'arreta vite à cause de la douleur qui irradiait de sa blessure. Avec le coup qu'Aurore lui avait mit, sa valait les coups qu'il avait reçut! Il eut un sourire malicieux, qu is'estompa peu à peu.
LA brunette lui montra alors le chemin vers le domaine et commença à marcher en sa direction lui faisant signe de la suivre. A non pas question, le soigner?! il haussa furtiverment ses épaules, ça se soignerait tout seul, pas question de rentrer maintenant.
LA jeune femme avait prit u n peu d'avance il la ratrapa en une ou deux foulées en courant et l'attrapa par le bras, l'arretant, et hocha négativement de la tête la fixant yeux dans yeux.


"non, ça ira...viens on a pas finit!"

Il la tira vers lui et rigola puis l'entraina dans le chemin gravilloneux. Toujours en la tenant il se mit à courrir et l'entraina vers le domaine, enfin non pas vraiment le domaine, il ne comptait pas y retourner maintenant, mais plutôt vers un petit sentier. Il sourit en courant et arrivé au lieu dit il s'arreta, essouflé. Oui il n'avait pas beaucoup de souffle, maudite cigarette, mais il reprenait vite. Il dessera ses doigts autour du poignet de la jeune fille, mais garda sa main autour. Ce qu'il comptait faire aucune idée, ou allez, peu importe il avait envie de s'amuser. Il se retourna vers la brunette et la regarda, puis il prit le sentir qui s'enfonçait à travers les arbres, direction la plage, même si ce n'était pas bien évident pour le moment.

Il n'avait pas oublié comme il s'était fait engueler comme une merde dans la salle commune. Peu de gens lui parlait ainsi et bien qu'il n'appréciait pas cela le remettait parfois à sa place, ce qui n'était pas forcément une mauvaise chose, mais ça difficile à l'accepter. Enfin bref, peu importait finalement il avait réussit son coup^^

Il regarda autour de lui et s'avança, seuls les bruits de leurs pas se faisaient entendre. Ils étianet loin d'être arrivés, le chemin sillonait à travers la petite forêt, il y faisait sombre mais on pouvait voir à travers les arbres la lune, et la lumière des lampadaires s'éstompait peu à peu laissant la place à la douce lumière opalescente de l'astre de la nuit et de ses compagnes les étoiles. Ils arriveraient lorsque le Cabanon, sans doute encore ouvert même à cette heure ci, serait en vue, mais le bruit des vagues se fairait entendre avant.


"Bon c'est rapé pour retourner dans cette boite...ça te dit une petite virée sur la plage?"

De toute façon il ne lui avait pas beaucoup laissé le choix puisqu'il la tenait toujours. Cependant il la lacha et dans sa poche arrière il attrapa un paquet de clopes en sortit une avec le briquet, l'alluma et remit le tout dans sa poche de son pantalon. Puis il porta la roulée à ses lèvres et prit une bouffée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 28 Sep - 19:51

Tandis qu'elle marchais d'un pas lent vers le domaine, elle entenditle jeune homme courir vers elle. Elle n'eut le temps de se retourner que déja Aaron l'empoigna le bras et l'attira dans sa course folle qui les conduiraient Dieu sait où....Qoui que elle vut assez vite où il la menait, la plage. Magnifique endroit , où le bruit des vagues qui s'échouent sur le sable, emplissent le coeur de celui qui l'entend d'un imense bonheur.
elle regarda Aaron avec des yeux d'assassin, et tout en respirant profondément pour gagner de temps en récupération, elle lui dit :

"......mm........tu es cinglé ?!! je te hais ! "

Elle s'appuya sur lui et soupira longuement...elle redresa la tête et sourit d'émerveillement...la lage relfétant la lune , ce spectacle etait magnifique.
elle fit quelque pas puis se retourna sur Aaron tout en lui disant ceci:

" Bien sur que oui que ça me ten.......OOH !! "

Elle marcha d'un pas ferme vers lui et lui arracha violement la cigarette de la bouche , tout en l'écrasant de son pied et lui prit son paquet et lui sous le nez .

" Hors de QUESTION !! Pas de ça avec moi ! "

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Mer 1 Oct - 22:02

Il se retourna vers elle tandis qu'elle essayait tant bien que mal de récupérer son souffle. Drole de spectacle. Quoi que lui non plus n'avait plus toute ses capacités respiratoires, sur le moment. Après avoir courrut quoi de plus normal! Surtout lorsqu'on fume, on peu dire que c'est pire. MAis bref. La voix de la jeune filel se fit entendre dans la nuit, entre coupée.

"......mm........tu es cinglé ?!! je te hais ! "

Hum..charmant! Cinglé?! ah oui il l'était c'est sur pour traienr avec elle! Il manqua de s'etouffé de rire, mais ce retient. Il lui jeta un regard amusé et lui répliqua d'une voix qui trahissait son émotion du moment

"Mais oui t'inquiète pas, moi aussi je t'aime!"

I l rigola et laissa sur ses lèvres un sourire flotter. Il s'arreta, les pieds dans le sable. Et se retourna vers Aurore. La jeune filel s'appuya contre lui, n'ayant toujours pas retrouver son souffle. Eh , il voulait bie nêtre gentil mais pas prit pour un tronc d'arbre ou je ne sais quoi! Il eut un petit pincement de lèvres agacé mais ne dit rien. Il regarda les alentours. C'est vrai que c'était beau la plage la nuit, le bruit des vagues venant casser sur le sable qui gardait encore la chaleur du jour, la lune reflétant ses rayons sur le paysage. Une légère brise. Il porta la cigarette qu'il avait sortit et alluméeà ses lèvres. Attendant. Soudain, il sursauta, la voix de sa compagne tranchant l'air.
.


" Bien sur que oui que ça me ten.......OOH !! "

Quoi qu'est ce qu'il y avait?! Il tourna la tête vers elle, se demandant pourquoi avait elle à la limite du crié dit ce Ooh. Et la vit arriver, d'un pas franchement déterminé. Elle se jeta sur lui et lui arracha sa cigarette qu'il avait coincée entre ses deux lèvres. Sans qu'il ne puisse réagir. Non mais franchement elle était atteinte cette fille!


" Hors de QUESTION !! Pas de ça avec moi ! "

Il baissa son regard sur la cigarette qui lui avait appartenue et qui gisait agonisanbte dans le sable à demi écrasée. Puis releva lentement son regard vers celle qui en était l'auteur. Dans qu'elle galère il s'était mit. Il fairait mieux de l'éviter cette fille, plutôt que de s'obstiner à être à ses côtés. Il fronça ses sourcils et prit une mine fermée. Elle était bien gentille mais fallait pas abuser. Se croyait elle tout permis?! I l s'approcha un peu plus d'elle, presque collé contre elle, et la fixa de son regard noir profond.

"Ecoute, je veux bien être gentil avec toi, mais n'abuse pas, ok. Fait attention à ce que tu fais!

Il détourna son regard et se détacha avançant sur la plage, la laissant là. Si elle voulait suivre, qu'elle vienne...Il mit les mains dans les poches de son blouson noir. Et s'arreta. Puis s'assit dans le sable, une jambe étendue, l'autre ramenée vers lui. Fixant la mer aussi noire que la nuit qui l'entourait. Il soupira. Hords de question de regarder ou elle était mais au fond, il espérait un peu qu'elle le rejoigne. Même s'il ne pouvait s'empecher de maugrer contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Mar 16 Déc - 21:44

( coucou me revoilou.....)

La jeune fille le regarda partir, tenant toujours , d'une main ferme , le paquet de cigarette de Aaron. Elle laissa partir ,laissant retomber son bras le long de son corps lentement. Une brise souleva ses cheveux et la fit légérement grimacé de froid.
Elle soupira profndément en passant sa main libre dans ses cheveux. tout en regardant le sol , Aurore fut prise de remort et regretta son geste.
elle le rejoignit d'un pas hésitant , de peur de sa réaction.

Une fois à ses côtés , elle s'assit près de lui , agenouillée. elle ne le regarda à peine et lui déposa sur sa jambe son paquet de cigarettes...en ralant .
Elle regarda devant elle , et fut saisie, bouché bée par le paysage ou du moins par la mer qui s'étendait devant elle . C'était splendide ....
le reflet de la lune faisait briller ses yeux émeraudes( mdr).

elle regarda Aaron et lui sourit

" je comprend pourquoi tu ne voulais pas rentrer tout de suite .."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 22 Mar - 14:03

( un pti up je m'ennuie mdr )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 22 Mar - 14:06

(hum oui oui je vais répondre^^ dès que c'est fait je remplace ce message)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 22 Mar - 22:14

(désolé c'est pas top, faut que je me réhabitue XD)

Assis sur le sable, il avait maintenant étendu ses deux jambes, les mains appuyées derrière lui, il laissait son regard divaguer sur la mer droit devant. Il soupira une nouvelle fois, avant qu'un frisson remonte le long de sa colonne vertébrale. C'est qu'il ne faisait guère chaud. D'une parcequ'o nétait qu'en début de printemps, de deux parce que c'était la nuit et qu'un vent frais soufflait, ammenant les embruns lointains, l'odeur salée de l'océan. Il adorait. Il avait toujours aimé la mer de toute façon. Une des raisons aussi pour laquelle il était partit en Australie. Il ne regrettait pas d'y être partit, après tout, il avait rendu service, c'était l'essentiel, néanmoins, il ne savait pas trop. Rester ici? Pourquoi pas?! Mais c'était encore un peu flou dans sa tête. Rester ne pas rester, et puis de toute façon, il n'a avait pour le moment aucun projet quelconque, alors il pouvait bien rester, et puis il y avait Arizona. Oui il ne citait que elle, car à vrai dire, ses rapports avec d'autres personnes lui importait peu, du moins de ce qu'il avait vu et connu jusqu'à maintenant, personne de bien intéressant pour le retenir en ces lieux. Et puis comme qu idirait la sociabilité et lui ce n'était pas vraiment ça. Même s'il lui arrivait de faire des efforts. Des efforts...Comme avec Aurore d'ailleurs. Car leur rencontre n'avait pas très bien commencé. Et cela risquait d'être souvent ainsi. Tous deux avaient des caractères bien trempés. Il eut un pâle sourire. Mais celui ci s'effaça bien vite sous l'effet de la bise qui s'infiltra sous ses habits. Mais la lune et son reflet opalescent sur cette mer d'encre noir valait bien le détour.

Plongé dans ses pensées, il n'entendit pas la jeune femme s'approcher. Mais un mouvement à ses côtés attira son attention, et tourna la tête, il vit Aurore agenouillé près de lui. Sans un regard pour lui, elle lui posa le paquet de cigarette qu'elle lui avait prit tout à l'heure et le mit sur sa cuisse, en ralant légèrement. Ah? Tiens, elle avait changé d'avis?! Il n'allait pas s'en plaindre. Après tout, la cigarrette, il en était dépendant, et il ne comptait rien faire pour se débarrasser de cela. Inconsient? Peut être et alors? Hochant subtilement de la tête, il laissa un sourire s'épanouir sur ses lèvres et rangeant le paquet dans la poche de son blouson. D'un ton très légèremùent amusé il dit

"Tu change vite d'avis!"

Echappant un rire, il se stoppa immédiatement, la douleur irradiant la blessure qu'il avait à la lèvre et qu icommençait à cicatriser. Il tourna la tête de nouveau vers l'étendue d'eau salée. Comme c'était romantique cet endroit. Peut être un peu trop. Ca jurait un peu avec les personnages principaux là. Du moins c'est ce qu'il pensait. La vois de la jeune cavalière capta son attention, tournant la tête vers elle, il croisa son regard vert où miroitait la lune. ELle avait un beau regard, mais ce n'était guère étonnant à vrai dire.

" je comprend pourquoi tu ne voulais pas rentrer tout de suite .."

Hum. Il n'était pas convaincu qu'elle comprenne pourquoi il n'avait pas voulu rentrer maintenant, mais qu'importe, il était content que ça lui plaise. Au moins il ne subissait pas tout ceci pour rien. TOut ceci? oui bon il éxagérait peut être, mais bon, hein éternel raleur, ça se change pas du jour au lendemain. Sans dire un mot, il se releva, essuyant le sable humide qui avait collé à son jean, et tendit la main à la brunette

"Pas mal n'est ce pas?! On bouge?"


Il n'avait toujours nullement envie de rentrer. Dommage vraiment qu'ils ne puissent pas retourner à la boite de nuit. Ah ce qu'il pouvait maudire ce mec. Shit. Trouver un truc à faire. Pas toujours facile. BOn elle se décidait ou pas? Ah quelle aigreur. Il chassa ses pensées et reporta son attention sur sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Mar 24 Mar - 22:19

( 7 compagnie dit : mais pas si viiiiiite ^^)

La jeune fille ne regardait toujours pas Aaron, qui remetait tranquilement son paquet de cigarette dans sa poche. Oui, il est vrai qu'elle changeait vite d'avis, mais celà dépendait du sujet. Si ellevenait changer d'avis, c'est parcequ'elle était prise de remorts...Et après une rencontre explosive, elle voulait faire plus ample connaisance ..mais entendons-nous bien ! dans le sens sérieux du terme ! ^^
Il fesait une d'encre, pas un seul nuage ne venait gacher la splendeur du ciel..ciel que c'était magnifique ! on aurait dit, un ocean du ciel, bleu encre, où les étoiles brillaient de mille feu et où la lune paraissait dominée le monde...
La jeune fille ne savait où tournée la tête tant le paysage etait beau.

Son regard fut atiré par un mouvement ^^, en efet aaron c'était levé et lui tendait la main...

"Pas mal n'est ce pas?! On bouge?"

Elle sourit gentiment et prit sa main délicatement, se levant avec légéreté ( hem^^), et lui répondant ceci..

" oui....promenons nous un peu.. a ...."

elle se tut un instant, souriant malicieusement. Elle s'appya sur l'épaule du jeune home, et une part une, retira ses chaussures. Ele les déposa sur le sable et lui sourit encore plus malicieusement... S'cartant de lui, elle l'invita à le suivre d'un coup de tête...

" à pied nu pourquoi pas !!"

Elle riat gaiement et commenca à savancée sur la plage qui semblait s'étendre l'infini...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Sam 4 Avr - 11:57

Debout, l’envie de sortir son paquet de clopes et d’en griller une le prit. C’était une drogue, la dépendance vous connaissez ? Oui surement. Une dépendance qui allait surement lui bouffer la vie. Mais ce n’était pas pour autant qu’il arrêtait. Quoi qu’il avait bien essayé une fois, lorsqu’il était encore en Australie, mais il avait vite laissé tomber. Pas de volonté ? Non pas vraiment ça. Mais il aimait. Il aimait fumer, même si ça le détruisait peu à peu. Apparemment c’était de famille. Tous autour de lui fumer plus ou moins. A commencer par son cousin. C’est peut être pour ça d’ailleurs qu’il avait commencé à fumer. Son cousin, hein. Il lui manquait. C’était un peu sa seule famille, et puis il se demandait comment il allait. Il aurait bien aimé le revoir. Il se demandait s’il reviendrait un jour ici, à l’académie. Peut être…mais quand ? Mais ça ne servait à rien de s’apitoyer. Et puis ce n’était guère son genre. Ce serait mentir de dire qu’il n’était pas orgueilleux. Baissant les yeux sur la jeune fille, dont le regard semblait attiré par la mer noir d’encre devant eux, il hésita. Certes, puisqu’elle avait aussi vite changé d’avis et lui avait redonné son paquet, elle n’avait qu’à s’en prendre à elle même si il fumait maintenant. Pourtant, il ne le fit pas. Il laissa retomber sa main le long de son corps sans passer par la case poche de son jean. Shit.

Allez il allait faire un petit effort. S’il voulait que ça se passe bien entre eux. Parce qu’i l s’accrochait après la rencontre houleuse qu’ils avaient eut. Bien la première fois que quelqu’un avait osé lui parler ainsi, mais surtout c’était elle qui avait déterré la hache de guerre en premier. Certes elle avait peut être un caractère un peu trop fort, mais au moins il ne s’ennuyait pas, ce qui était souvent le cas lorsqu’il passait son temps avec quelques autres filles. Elles étaient souvent lisses et sans réelle personnalité, à moins qu’elles n’arrivent pas à l’exprimer devant lui. Après tout, il était loin d’être le roi des relations humaines et avaient souvent un regard noir de tueur sans vraiment le faire exprès. Mais ça ne l’empêchait pas de draguer puisque il fallait l’avouer il était très beau. Et si les filles avec qui il sortait n’était guère intéressantes pour parler, cela ne l’empêchait pas de coucher avec elles, mais souvent il les oubliait aussitôt. Que voulez vous, ça accroche ou pas. Il fallait retenir son attention, et c’est vrai que c’était parfois un peu dur pour son entourage. Et aucune personne n’avait la même opinion de lui, cependant il y en avait pas mal dont il ne s’étaient pas fait amis avec.
Bref l’autre main toujours tendue, il sentit celle d’Aurore attraper la sienne, et sortit de ses pensées, refermant ses doigts, l’aidant à ce lever tandis qu’elle répondait à sa question.


[Aurore] " oui....promenons nous un peu.. a ...."


A…. A quoi ? Il lui lança un léger regard interrogateur, attendant une suite à cette phrase, mais apparemment elle ne venait pas. LA jeune fille s’était tu et un sourire malicieux était accroché à ses lèvres. Il pouvait toujours attendre. Du coup, il laissa échapper un soupire derrière ses lèvres. Elle était bien gentille mais agaçante aussi. Com me à cet instant. Elle le prenait pour un poteau ou quoi ? Elle l’avait déjà fait tout à l’heure, s’appuyer sur lui pour reprendre son souffle, maintenant pour enlever ses chaussures…Il eut une mimique agacée.


« Oh, ça va je te dérange pas ?! »


Il la regarda poser ses chaussures sur le sable fin et froid de la nuit, et s’écarta de lui, enfin, après avoir retrouvé son équilibre sur ses deux pieds. A pieds nus ? Pourquoi pas après tout. A son tour, il enleva ses chaussures, se retrouvant pieds nus sur le sable. Un frisson remonta le long de sa colonne vertébrale. Et tandis que la brunette prenait une légère avance, son rire se perdant dans le bruit des vagues, un sourire amusé flotta sur ses lèvres. C’était bien mieux finalement que la soirée télé prévue au tout début. La plage n’était pas vraiment son lieux préféré pendant la journée, particulièrement en été. Trop de monde, trop de chaleur, en effet il supportait mal lorsqu’il faisait trop chaud. Mais de nuit tout changeait. Masquant son sourire, il poussa un petit soupire exaspéré, dont la raison était inconnue, et commença à marcher rejoignant Aurore qui riait bêtement. Il dévia légèrement sur le bord de la plage, là ou le sable était humide, ses pieds venant se faire lécher par les petites vagues qui s’écrasaient sur le sable. Finalement, il sortit son paquet de cigarettes et en alluma une qu’il porta à sa bouche. Ca allait faire une histoire mais tant pis. A vrai dire il l’avait allumé plus par réflexe. Ni pensant pas, comme un mécanisme prédéfini. Il jeta un coup d’œil à Aurore qui semblait plutôt joyeuse, là sur le sable à courir, avec son sourire.


« J’ai l’impression de sortir mon chien… c’est hallucinant. »


Il dévia sa marche, arrivant à hauteur de la brunette et ramassa un bâton qui trainait là et le lança au loin. Puis il rigola mais s’arrêta assez vite, toussant. Se redressant il fixa la jeune cavalière, un sourire arrogant collé aux lèvres. Ah oui la vrai nature revient vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 5 Avr - 13:16

( hey ! elle rit pas bêtement !! ^^)

Cette nuit là, il y avait presque une pleine lune, il ne lui manquait qu'un petit bout pour l'être entièrement. La lune se refletait, comme tous les nuits, sur la mer, dessinant un autre ciel, un autre univers sur la surface lisse de l'eau.
Le jeune homme avait rejoint Aurore, mais lui s'était légérement écarté, laissant les vagues lui caresser les pieds. Aaron, sorit et alluma une cigarette, qui, après la première bouffée avalée, sembla lui faire le plus grand bien. La jeune fille ne s'empéchée de grincer des dents et de soupirer de mécontentement. Mias cette fois-ci, elle ne fit que lui lancer un bref regard insistant, puis détourna son regard devant elle.

Alors qu'elle se retournait vers lui, il fit un bref écart de surprise, ou plutôt de peur. En effet, celui-ci venait de lui lancer un baton...Elle le regarda de son regard perçant, où l'on pouvait voir que son caractère allait lancer la contre offensive (mdr). Elle se retourna lentement, puis s'agenouilla dans le sable..Ainsi , à l'abri du regard de Aaron, elle remaçat si et là, des coquillages, au point d'en avoir une bonne poignée. Elle se releva souplement et le regarda avec un air de défi.
Tout doucement , elle se raprocha de lui et lui dit , d'un ton arrogant :

" Je crois que tu n'as pas bien compris ! "

Elle lança quelques coquillages, qui aterirent tantôt sur le visage, les bras, où les jambes d'Aaron, ensuite , abordant le même ton, elle continua:

" Je ne suis pas un chien !! "

Elle lui lança sa dernière poignée, et sans regardé où celle-ci allait toucher la jeune homme, elle se retourna et recommencça sa marche.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 5 Avr - 21:51

Comme il l’avait pensé un peu plus tôt, sortir sa cigarette et l’allumer n’avait pas plu à la demoiselle qui l’accompagnait. Elle ne disait certes rien, après tout, comment aurait elle pu dire quoi que ce soit, alors qu’elle lui avait rendu elle même son paquet ? Il ne fallait qu’elle s’en prenne qu’à elle, pour sa faiblesse et son remord. Ainsi elle ne disait rien, mais son mécontentement était bien visible lui. Il n’y avait qu’à croiser son regard pour s’en apercevoir. Un regard insistant, assez bref avant qu’elle ne le détourne. Il continua de la fixer un instant, un sourire flottant sur ses lèvres, avant de détourner à son tour ses pupilles noires pour fixer la mer qui s’étendait à ses côtés et où se reflétait le reflet de l’opalescente lune. Un beau paysage, et encore…Il avait vu bien mieux lorsqu’il était sur le continent australien. Finalement il avait beau dire, ça lui manquait un peu tout de même. Mais le pire c’est qu’il commençait à s’attacher ici. C’était pas bon. Enfin…De toute façon, il ne pouvait pas partir, pas maintenant. Alors pourquoi s’encombrer des ses pensées.

Lui lancer ce bâton n’avait surement pas été sa meilleure idée du jour. Loin de là. Et elle allait surement le lui faire payer. En même temps qui ne l’aurait pas fait. Il la regarda faire un léger écart de surprise lorsque le bâton la frôla. Il la fixa sans rien dire, croisant le regard qu’elle venait de lui jeter. Ce n’était pas bon pour lui, vraiment. Mais d’ailleurs à quoi s’attendait il ? Il avait bien vu comment elle s’était emporté dans la salle commune, et pourtant il n’avait pas eu à faire grand chose pour qu’elle l’engueule, alors là. Il allait s’en prendre plein la tronche. En même temps c’est vrai qu’à la voir courir ainsi, joyeuse, sur la plage, il n’y pouvait rien ça lui avait donné l’impression de voir un chien. Les chiens aiment bien courir sur la plage non ?! Certes il avait poussé un peu loin. Mais uniquement sur le ton de l’amusement. Oui bon, le sourire arrogant qu’il avait eut avait surement fait paraître l’inverse. Bref. Il s’attendait à ce qu’elle lui saute au cou. Mais contre toute attente, elle se retourna et s’agenouilla plus loin. Qu’est ce qu’elle faisait ? Elle ramassait quoi ? Intrigué, se mordillant la lèvre, il fit un pas en avant, mais s’arrêta brusquement tandis qu’Aurore se relevait, un air de défis brillant au fond de ses yeux. Elle faisait flipper tout de même à s’approcher tout doucement comme elle était en train de le faire.


[Aurore] " Je crois que tu n'as pas bien compris !


L’arrogance suintait dans cette phrase. Mais de toute façon il n’eut pas plus de temps pour ce préoccuper de cela, comme de se demander ce qu’il n’avait pas compris, car au même moment, elle lui lança des coquillages. Hein ? C’était donc ça… elle avait ramassé des coquillages pour lui lancer dessus. C’était ça… sa vengeance ? Il sortit de ses pensées, tandis que l’une des petites coquilles vides venait entailler légèrement la peau de sa pommette, et tentant d’éviter les autres, avec plus ou moins de succès. Non mais elle était malade ?!! Il entre ouvrit la bouche pour répliquer quelque chose mais elle le coupa avant même qu’il ne puisse prononcer le moindre mot, sur le même ton que sa précédente phrase.

[Aurore] " Je ne suis pas un chien !! "

« Non. Mais t’es enragé… »

Lui lançant une dernière poignée de ces affreux squelettes puants la marée, elle lui tourna le dos et se remit à marcher sans plus se préoccuper de lui. Et lui il resta là, immobile, étonnamment calme. A vrai dire, il bouillait. Il n’avait qu’une envie aller la secouer. Mais se retenir reste parfois la meilleur solution. Alors quoi il allait rester là ? Un soupire passe ses lèvres. Fais chier. Pourquoi il avait dit qu’il voulait faire connaissance avec elle. C’était pas une bonne idée. Il lâcha un nouveau soupir, mais un sourire étira ses lèvres au même moment. Pas une bonne idée, hein ? Mouai. Il releva la tête et rejoint la jeune fille et arriver à son niveau, il passa son bras autour de son cou et la serra, dissimulant tant bien que mal le sourire qu’il avait.

« NE recommence jamais ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Lun 6 Avr - 19:39

( eeeh! la tue pas ! ^^ elle est encore trop jeune mdr)

Le paysage magnifique, qui pourtant au début émerveillait tou le monde, était complétement oublié. La plage qui d'ordinaire était un lieu tellement romantique, était devenua un lieu de masacre !! La jeune fille, après son bombardement intensif, marchait d'un pas rapide le long de la plage, les mains dans ses poches de devant. Elle ne pensait plus un rien , mis à part à LUI ! Non mais qu'elle idée de vouloir mieux le connaître !! - il peut-être gentil dans le fond ! - non mais tu plaisantes ! c'est un vrai con (dsl '^^) !! La prendre pour un chien, comme si ..roooh! laissez tomber ! La colère bouillait en elle.

* quel con ! je le hais ! je me casse d'ici et vite ! "

Alors qu'elle accelerait le pas la jeune fille sentit son coeur faire un bond dans sa poitrine, et l'adrénaline lui déchirer le ventre...ensuite ce fut la douleur et la peur ! Aaron passait son bras autour de son cou, certe il ne serait pas fort au point de la tuer...Mais Aurore est asthamatique*. A chaque bouffée qu'elle voulait insipirer ce n'était qu'un bloc qui lui en empechait, Et sa gorge ! que dire de sa gorge qui lui brulait tellement..Elle ne pensait à rien, juste à respirer, à vouloir sentir ses poumons se gonfler d'air et d'iode .

" ...la.....lache ....pitiééé......"

Ce n'était pas grand chose, mais hélas tout ce qu'elle pouvait dire à son " compagnon "

*( je n'est peut-être pas préciser qu'elle a de l'asthme, mais moi comme j'en ai ...elle aussi !! ^^)

_________________




Dernière édition par Unico-Aurore le Sam 2 Mai - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Sam 2 Mai - 21:26

(meuh non^^)

Bonne ou mauvaise idée, en tout cas, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui. Après tout c’est lui qui était allé la rejoindre dans le hall, puis qui l’avait entrainé en ville, qui l’avait amené ici, et encore lui qui venait de la rattraper pour ne pas rester comme un con, immobile et seul sur la plage. Alors il ne fallait qu’il s’en prenne qu’à lui. Mais d’abord pourquoi s’accrochait il ainsi. Bah. Inutile de comprendre pourquoi. Il n’empêche cette fille était tout de même enragé. Et elle n’était pas de tout repos, loin de là. Mais au moins on ne s’ennuyait pas, c’était certain. Allez disons qu’il se pouvait qu’il ai quelques tendance sadomasochistes. En générale il fuyait ce genre de fille, ou du moins il n’en avait guère rencontré. Car il est vrai que la plupart des filles qui lui tournaient autour n’étaient pas de cette trempe là. Remarque les unes comme les autres, c’était pas mal. Il eut un sourire en coin.

Il eut un peu de mal à la rattraper, car le temps qu’il laissa vagabonder ses pensées, la jeune fille marchait vite, d’un pas furibond et s’éloignait de plus en plus de lui. Elle devait surement le maudire. Voir même plus vu son attitude. Elle enrageait c’était certain. Et lui qui courait après. Il avait passé son bras autour de son cou, sans bien serrer, il en voulait pas la tuer non plus. Et s’il l’avait voulu, il avait fait de l’effet. Mais peut être pas comme il se l’attendait. Et lorsque la voix de la jeune fille retentit, son cœur s’accéléra

" ...la.....lache ....pitiééé......"

Il était clair, qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Il la lâcha immédiatement, à vrai dire plus machinalement qu’autre chose. Il posa son regard sur elle. Se penchant légèrement vers elle, il se mordit la lèvre inférieur. Elle semblait avoir du mal à respirer.


« Aurore, ça va ?! tu veux que je fasse quelque chose »


Certes question stupide, comme d’habitude, mais à vrai dire il ne voyait pas vraiment se qu’il pouvait faire pour elle. Et vu qu’il ne savait pas se qu’elle avait. Peut être..de l’asthme ? Mais alors si c’était bien ça, que pouvait il faire ?! I l se tortilla sur place, les yeux rivés sur sa compagne, attendant de voir si elle allait mieux ou si cela ne passait pas. Il pensa néanmoins, peut être pas le moment le plus approprié mais tant pis, à s’excuser

« désolé… »

Quel idiot. Vraiment. Enfin il ne pouvait pas savoir non plus. Mais disons qu’il les enchainait ce soir. Ce n’était pas pour arranger les choses. Si cela ne s’arrangeait pas il téléphonerais au urgence, fallait pas qu’elle clamse non plus. Inquiet ? Oui il fallait bien l’avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Sam 2 Mai - 21:46

( clamse ^^ j'adore ce mot , c'est trop romantique Very Happy )

La jeune fille libérer de sa contrainte " humaine", poussa une sorte de cri. En fait ce n'était pas un cri, mais plutôt, un appel d'air, ses poumons qui s'étaient enfin décidés à s'ouvrir et reprendre le cour normale de leur fonction. Cette inspiration lui fit tellement de bien...Non mais quel idée ! Pour qui il se prend ?! toutes ces questions tourbillionnaient dans sa tête, et ne lui laisaient ancun moment de répit. Alors qu'Aaron semblait s'inquieter de son état, elle se retourna vers lui, et dans le mouvement le gifla de toute ses forces.

Elle le regardait, les larmes coulant sur ses joues. Non..elle ne pleurait, ce n'était que les conséquences de sa crise. Ses yeux étaient rouges et pleuraient sans qu'elle le vieulle, elle respiraient profondément . Sa main posée sur entre ses deux seins ( deso ^^')...La main, la main qui avait touchée si brutalement l'être qui, elle ne savait pourquoi occupait ses pensées depuis leur rencontre...

" je ...je...te hais ! "

Cette sensation de remord qui la brulait de l'intérieur...son regard plongé sur Aaron...Pff et dire que tous les garçons avec elle était sortie, était tellement gentil..pas comme lui !! mais il faut dire qu'elle ne s'était jamais trouvée heureuse de sortir avec ces garçons aucun ne l'a rendait heureuse comme elle le voulait. Le monde semblait s'être arreté autour d'eux..seule la mer abatait encore ses vagues sur le sable...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Sam 2 Mai - 22:44

(eh oui qu’est ce que tu veux !^^)



Une fois libéré la jeune fille eut une sorte de sifflement, de cris, enfin un peu des deux disons. . Il n’avait jamais eut affaire avec un asthmatique et à vrai dire c’était plutôt flippant. Il la regarda comme si elle venait d’une autre planète. Néanmoins elle semblait aller mieux que tout à l’heure et respirait normalement. Il en fut soulagé sans vraiment sans rendre compte. Il se redressa alors gardant tout de même ses iris noires sur elle. Bien que préparé à tout, ce qui suivit le prit par surprise, ne s’y attendant pas du tout. Il vit Aurore se retourner et la claque partit. Pas une petite gifle de rien du tout, surement pas, elle devait y avoir mit toutes ses forces, du moins celles qui lui restait. Il se la prit de plein fouet et prit un vague air étonné sur le moment. Si bien qu’il restait là comme un idiot, sans bouger un seul de ses muscles.

D’accord, il n’avait pas tout compris. Mais qu’il avait l’air con à rester comme ça. Pourquoi il ne bougeait pas ? En fait il avait la vague impression que s’il bougeait, il se prendrait une autre claque. Certes c’était un résonnement idiot. Mais il était bloqué par cette pensée, il n’y pouvait absolument rien. Le souffle rauque de la jeune femme lui arrivait lointain tout comme le bruit des vagues. Dans un mouvement qu’on pouvait qualifié de lent, il tourna la tête vers elle et la fixa. Sa crise semblait l’avoir éprouvé, de la où il était il ne pouvait pas voir ses yeux rouges, mais il voyait très bien les larmes qui coulaient sur ses joues. Il doutait qu’elle puisse pleurer pour ce qu’elle venait de faire. Put** elle était vraiment tarée. Sa voix le fit redescendre sur terre, et le bruit de la mer lui fit l’effet d’une seconde claque.


" je ...je...te hais ! "


Elle le haïssait ?! C’était à prévoir. Il eut une léger moue agacée. Il fronça les sourcils et serra les mâchoires. Franchement elle commençait vraiment à lui taper sur les nerfs. Il regrettait maintenant de s’être accroché bêtement comme il l’avait fait. Il n’aurait aucun remord à la laisser seule. Et si elle le haïssait ça en serait d’autant plus facile. Franchement pour qui elle se prenait aussi ?! Il recula d’un pas, puis de deux et mit rageusement ses mains dans les poches de son jean, son regard noir fixé sur son interlocutrice


« J’aurais du t’étouffer dans le sable ! Tes tarée ! Tu me fais vraiment chier… tu me haïs ? eh bien tant mieux , je me casse ! »


Il avait dit ça en haussant le ton, d’une manière plutôt agressive. Il recula puis lui tourna le dos et s’éloigna d’elle, frustré et bouillant à l’intérieur. Ne desserrant pas les dents, il remonta la plage sans jeter un moindre coup d’œil en arrière, se dirigeant vers le chemin qu’ils avaient empruntés ensemble un moment auparavant lorsqu’il l’avait conduit à la plage. Hors de question qu’il l’approche de nouveau. Entre eux, toute relation dite normale était impossible. Leur caractère étaient bien trop opposés et bien d’autre fort pour qu’ils puissent gentiment s’entendre et franchement faire des efforts, plus qu’il n’en avait fait pour finir comme ça, il n’en avait pas envie. Shit. Il donna un coup de pieds dans le sable et manqua de trébucher. Encore tout près la mer assénait ses vagues sur le sable, sans relâche, douce répétition, mais c’était de loin se qui occupait son esprit embrumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 3 Mai - 21:28

( non non ! ors de question que ça marche pas entre eux !! Twisted Evil )

Aurore qui avait toujour sa main posée entre ses seins, serra son t-shrit noir, à tel point que les bouts de ses doigts blanchirent. Les mots que venaient de prononcer Aaron lui déchirerent le ventre...Il est vrai que leur rencontre ne s'était pas bien passer du tout, et par la suite de nombreuses dispute vinrent entrecoupées leur " relation ". Mais malgré cela Aurore, s'attachait à lui...Elle ne savait pas pourquoi mais elle trouvait en lui quelque chose qu'il n'y a pas chez les autres. Certes un caractère bien trempé et un cynisme digne de docteur house, Aaron avait quelque chose de différent. Elle aimait rester avec lui.

Du vere bu au café à la boite de nuit, de la boite de nuit à ici, la plage, il n'y eu aucun moment où elle s'était ennuyée en sa présence. Il lui plaisait autant sur le point physique que sur le point morale...Une rafale de vent obliga Aurore à détourner la tête. Il glissa sa main dans ses cheveux , et du se rendre à l'évidence....Quelque chose l'empechait de rester éloigner de lui.
Des larmes coulèrent, mais cette fois, ce n'était pas la conséquence de sa crise. Elle se rendait compte qu'elle appréciait, mais la chose qui vous avez cetainement devinez, elle ne voulait pas s'y croire, il était trop tôt. Elle avança lentement sur le sable, sa main posée sur son ventre à présent, sa veste souelevée par le vent. elle voulait ratraper Aaron. Peut-être pour parler, s'excuser du geste qu'elle avait eu envers lui...Lui aussi, il la faisait chier, elle aussi elle avait envie de se casser et de ne plus jamais le voir...Plus jamais le voir, impossible.Elle sentait que c'était peut-être le seul qui pouvait la comprendre ...Rooh ! elle se maudissait pour ce qu'elle était entrein de faire ! ils détestaient et pourtant , à chaque ils se pardonnaient..les filles et leur sentiments , c'est bien trop compliquer n mais tellement dur à resister...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Lun 11 Mai - 1:19

Si quelque chose empêchait la jeune fille de rester éloigné d’Aaron, lui tout ce qu’il cherchait était à s’éloigner au plus vite de cette plage et d’elle en particulier. Il marchait d’une façon plutôt saccadée, une allure agressive. A vrai dire, son sang ne faisait qu’un tour dans ses veines, il rageait et maudissait intérieurement tout ce qui lui passait par la tête. Si tout à l’heure il n’avait pas eut envie de rentrer à l’académie, c’était le cas maintenant. Qu’elle soirée pourrie vraiment, il avait connu mieux. Beaucoup mieux, comme fin de soirée. Si vous voyez se que je veux dire. Fin de soirée à marquer au fer rouge, néanmoins, il devait avouer qu’il avait passé une bonne soirée, avec une sortie en boite particulièrement agitée, mais il ne s’était pas ennuyé et s’était bien amusé. Enfin bref. Ce n »tait plus le cas en cet instant. Il se hâtait à grand pas, le long de la plage, manquant de trébucher plusieurs fois, se qui ne faisait qu’empirer l’humeur dans laquelle il était. Mais plus encore, ce qui l’énervait, c’est qu’il n’avait absolument rien compris à ce qu’il s’était passé. Mais il ne pouvait pas laisser passer cela. La gifle qu’il venait de prendre avait entamé son égo, certes il s’en était déjà prit des claques, ce n’était pas nouveau, remarque avec son caractère on pouvait comprendre, il était parfois un peu trop extrême dans ses défauts et il n’essayait que rarement d’améliorer les choses, mais ça passait toujours aussi vite, ici c’était différent. En quoi ? Il n’aurait su dire mais en tout cas, ça ne risquait pas de passer de si tôt. Il était tous taré ici. De ce qu’il en avait pu constater, franchement il se demandait bien pourquoi il s’entêtait à rester ici, dans ce coin paumé au lieu de repartir en Australie, au diable son cousin ! Après tout, il n’était pas ici, je ne sais où, qu’il parte ou non qu’est ce que ça pouvait bien faire. Shit. Josh. Lui aussi il le maudissait de toute ses forces. En fait, ça avait toujours été le cas, pendant toutes ses années, même s’il voyait en son cousin comme quelqu’un qu’il aurait voulu prendre comme modèle, il avait toujours eut un certain ressentiment envers lui. Rha. Mais pourquoi il pensait à cela maintenant, ça n’avait vraiment aucun rapport.

Son cœur se serra et il lâcha un soupir de lassitude. Il ralentit légèrement l’allure, sans pour autant s’apaiser. Dommage tout de même. Mais n’allez pas dire que vous ne pensiez pas que ça pourrait finir ainsi. Vu leur première rencontre, ainsi que leur deux caractères réunis, c’était presque certain que ça finisse ainsi. Même malgré qu’il ai fait quelques efforts, enfin oui, bon, mais si il en avait fait, ça n’avait rien donné de bon. Il devait avouer qu’il ne comptait pas vraiment s’en faire une amie, disons que ça n’avait pas été son idée première lorsqu’il l’avait rejoint dans le hall de l’école. Cette fille l’avait attiré, la théorie du tu me repousse je te suis c’est un peu ça. La façon dont elle l’avait égueulé lors de leur première rencontre, lui avait fait comme une décharge électrique, il faut dire qu’elle était plutôt belle aussi. Mais finalement, plus la soirée s’était avancée, plus son but premier s’était effacé, et il était finalement revenu à ce qui aurait du être, et ce qu’il lui avait dit dans le hall. Mais maintenant tout ceci était remis en question. Finalement il aimait bien la facilité. Surtout côté fille. Mais qu’on puisse lui tenir tête à vrai dire l’intéressait beaucoup plus. Et même qu’il se disait qu’il ne voulait plus, ni la voir, ni lui parler, il ne pouvait s’empêcher d’être intrigué par elle. Il était idiot. Vraiment. Désespérant…


Chassant ses pensées qui s’emmêlaient plus qu’autre chose, il bifurqua légèrement, mains dans les poches, il monta la petite bute de sable qui longeait la forêt faisant lisière entre les arbres et la plage et se dirigea vers la petite cabane de pêcheur un peu en retrait de la plage principale, juste à la limite du feuillage. A vrai dire, il aimait bien cet endroit, même s’il voulait se tenir éloigne d’Aurore, il comptait bien rester quelques instants ici, de toute façon peu de chance pour qu’elle lui courre après et le trouve. Mais qu’importe. Il contourna la petite bâtisse de bois, et alla s’asseoir sur une vielle balancelle qui menaçait de s’écrouler à tout moment, et faisait face à la mer de par derrière un ou deux troncs qui masquaient la vue. La pression redescendue de quelques centième, son agacement restait pourtant le même. Fumer le détendrait surement. Sortant de ses poches son paquet de cigarettes ainsi que le briquet, il s’alluma une petite roulée et en tira une bouffée. Il était bien ici. Un vague sourire effleura ses lèvres ; Oublié la jeune fille. Du moins pour le moment. Il ferma légèrement les yeux, poussant un soupir exaspéré, comme s’il portait le poids du monde sur ses épaules, lorsqu’un craquement assez proche, du moins par ce qu’il pouvait en juger avec le lointain bruit des vagues, les lui fit rouvrir….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Lun 11 Mai - 20:33

( et cet alors qu'un loup assoifé de sang se jeta sur lui, aurore arriva et le sauva...hem, je vais me calmer Very Happy )

Quelle soirée ! Aurore n'en pouvait plus. Elle avait d'abord apprécier le jeune homme mais cete appréciation s'était révéler être en fait une curieuse envie de rester avec lui pour observer son comportement tellement similaire au sien. Alors qu'elle suivait son "irrisistible envie " de le suivre, elle se maudissait. Pourquoi vouloir le suivre ?! Il n'en vaut pas la peine du tout, même si elle le pensait au début de leur " rencontre " ! Elle marchait vite du moins comme elle le pouvait, si le sable est chaud en plein soleil, en pleine nuit c'est froid comme glace en hiver.
Elle s'embrassait de ses bras, non pas parcequ'il faisait froid...mais comme si elle essyait de luté contre sa culpabilité qui la faissait avancée vers Aaron, pour s'excuser..Mais s'excuser de quoi !? C'est lui qui a commencé !! C'es lui qui la emmerdée avec sa fumée de cigarette ! C'est lu qui lui a lancé un bâton...oui bon...elle , elle lui lancée des coquillages....mais ce n'était que pure vengeance !
Alors qu'elle atteignait le sentier, elle le vit tourner sur un autre petit chemin qu'elle ne connaisaît pas du tout. Elle s'arreta, et le regarda d'un air plaintif, désabusé...Alors qu'elle le suivait pour essayer de parler , lui cherchait clairement à la fuir. A cette pensée la jeune fille, eu les larmes qui lui montèrent aux yeux, sa fierté en prenant un coup. Il fallait pourtant qu'elle arrange les choses, mais si il serrait froid au début même insolant.
Elle mit ses mains dans ses poches et empruinta le même chemin...Alors qu'elle arriva à proximité d'une petite cabane. Aurore vit Aaron assi sur une balancelle assez menaçante. Alors qu'elle respira à fond pur se donner courage, elle s'avança vers lui mais marcha sur une branche qui craqua. Aaron ouvrit les yeux, Aurore ne fit pas attention et continua son avancée, un sourire tellement léger , qu'il était difficile de le voir.

" salut...."

Dit-elle timidement, et d'un ton faible. Elle s'approcha de la balancelle et posa délicatement sa main sur son acoudoir..du moin ce qu'il restait de l'acoudoir.

_________________




Dernière édition par Unico-Aurore le Dim 17 Mai - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 17 Mai - 18:44

Assis là, seul dans la nuit noire, sur une balancelle qui menaçait à tout moment de s’écrouler de part son poids et le temps qui avait fait son travail dessus, il se demandait bien pourquoi il restait bêtement là. Mais c’était reposant, disons apaisant, et il en avait bien besoin. Cette soirée avait été mouvementée, et ses nerfs avaient joué au yoyo toute la nuit depuis que son chemin avait croisé celui d’Aurore. Et ce qui venait de se passer n’avait pas arrangé les choses, il était énervé certes, mais il y avait autre chose, déception ? peut être, frustration ? Il ne savait pas vraiment dire ce qu’il pouvait bien ressentir à cet instant. Mais qu’importe, de toute façon, il ne comptait pas renouvelé l’expérience. Une fois avait suffit, il avait bien comprit. LA jeune femme ne l’appréciait qu’à moitié, c’était flagrant, voir elle l’avait surement exécré lors de leur toute première rencontre, en même temps il y était allé assez fort, et c’était surement de nouveau le cas maintenant. Bah de toute façon il ne pouvait pas revenir en arrière. Et puis c’était surement mieux ainsi, il n’avait nullement non plus l’envie, ni l’énergie pour se faire pardonner ou tenter une autre approche. Il abandonné vite, oui et alors ? Les relations sociales, n’était pas son plus grand point fort, qu’on l’aime ou qu’on le déteste à vrai dire il s’en fichait royalement. Et il ne faisait rien de spéciale pour qu’on l’apprécie. Ce qui lui avait attiré pas mal d’ennui autrefois. Mais en fait, ce n’était pas vraiment qu’il s’en fichait, mais il préférait de loin qu’on le déteste plutôt qu’il passe indifférent aux yeux des autres. Complexé ? a vous de voir. La seule personne pour qui ça avait eut de vraiment de l’importance, était son cousin. Enfant, il avait tout fait pour qu’il l’aime et soit fier de lui, pour être comme lui. Il eut un pâle sourire, puis tira une bouffée de la petite cigarette qui se consumait entre ses doigts. Enfin, bref, tout ce qu’il espérait c’est que la jeune fille serait retrouver le chemin du haras toute seule. On ne savait jamais se qui pouvait se passer. Mais le peu qu’il la connaissait il était persuadé qu’elle saurait se retrouver très bien.

Chassant ses pensées, il expira la fumée, se laissant aller contre le dossier de la balancelle qui se mouvait légèrement, fermant les yeux, mais il ne les garda pas bien longtemps ainsi. Proche de lui, un craquement de bois se fit entendre, rouvrant ses paupières, il laissa ses iris noires divaguer autour de lui pour chercher l’origine de ce bruit, il vit alors la silhouette d’Aurore. S’il en fut étonné, il n’en montra rien du tout. Mais qu’est ce qu’elle foutait là ? Il la fixa sans un mot, tandis qu’elle s’approchait de lui. Qu’est ce qu’elle lui voulait ?! I les demanda s’il ne valait pas mieux l’ignorer, c’est alors qu’un fin fluet de voix lui arriva aux oreilles.

" salut...."

Salut ? Non mais elle se foutait de sa gueule ? C’était tellement risible. Elle l’avait suivit ou quoi ? Surement oui… Il ne s’entendait pas vraiment à la voir ici. Mais c’était pitoyable. Ou plutôt i l se sentait pitoyable. C’était idiot. Il n’avait aucune raison. Il serra les mâchoires. Reposant son regard sur la jeune fille, il l’a vit s’approcher un peu plus de lui et poser sa main sur l’accoudoir de la balancelle. Précédemment légèrement décontenancé, il ne tarda pas à retrouver son aplomb, sans que rien du changement ne se voit extérieurement. Détournant le regard, il voulu tirer une bouffée sur sa clope, mais celle si c’était consumée bien plus vite qu’il n’avait réagit. Peu importe, il la laissa tomber à terre sous son pieds, et reporta son attention sur la brunette. Un sourire sarcastique effleura ses lèvres et il dit sur un ton plus grinçant qu’il ne l’aurait voulu. Après ce qu’il allait lui dire, elle le maudirait surement un plus qu’elle ne le faisait déjà. Pourtant ce n’était pas ce qu’il voulait.

« Salut ? C’est ça que tu as dis ? j’ai pas bien entendu…Qu’est ce qu’il t’arrive ?! on dirait une pauvre bête qui rampe la queue entre les jambes. Tu es venu t’excuser ? Laisse tomber, mais si ça peut te faire te soulager je veux bien alléger le sentiment de culpabilité qui te ronge. Dégage maintenant.»

Il détourna son regard sans le poser précisément quelque part d’autre. Son égo mal placé en avait prit un coup tout à l’heure, et il n’avait plus voulu faire affaire avec elle, c’était d’ailleurs encore le cas, pourtant, qu’elle l’ai suivit l’avait étonné et à vrai dire, il avait ressentit un faible soulagement à la voir là. Il voulait être seul, mais il voulait qu’elle reste aussi. Il se tortilla sur place. Qu’elle parte ou qu’elle reste, mais surtout qu’elle ne reste pas planté là à ses côtés sans rien lui dire. Tout sauf ça. C’était bien une chose qu’il ne supportait pas. Mais plus encore, il ne pouvait pas y résister. Les longs silences pesants entre eux personnes, il finissait toujours par les briser en premier, comme si ces silences appuyaient sur sa conscience, le rendant coupable de je ne sais quels maux. Avec une nonchalance feinte, il ralluma une cigarette, qui rougeoya dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Unico-Aurore

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Humeur? : joyeuse
Votre cheval? : moi^^
Votre cavalier? : ancun
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Dim 17 Mai - 19:57

De toutes les douleurs possibles au monde, il n'y en a pas de plus cruel que les douleurs " psychologique "....Celle qui vous détruisent le coeur. Un sentiment tellement horrible au point que vous vous sentez vidés de toutes forces, les sentant disparaître. Ces douleurs sont produites par beaucoup de choses que ce soit une frustation ou des paroles...Comme c'était le cas pour Aurore, à cet instant. Alors que Aaron laissait échaper sa colère, le coeur d'Aurore se serra si fort qu'elle avait l'impression que celui-ci allait éclater.
Les larmes coulaient sur ses joues devenue blanches, retombant tantôt sur sa veste , tantôt sur le sable parsemé de rare végétation.

Elle était là, bouche bée serrant l'acoudoir tellement fort que les jointures de ses doights blanchirent. Elle resentait des envies contradictoires ; sa fierté en prenant un coup , elle voulait en premier temps le remettre en place mais en même temps elle ne le pouvait pas, voulant régler leur hsitoire et non pas l'agraver encore plus. Non , elle ne se foutait pas de sa geule , comme il disait...Aurore enleva sa main et la passa délicatement sur ses joues pour essyuer les larmes. Elle fit quelques pas en arrière, voulant fuir un nouveau conflit. Mais elle s'arreta , toujours en le fixant...elle soupira et lui répondit d'une voix sérieuse et sans le vouloir tremblante. les mots avaient difficiles de sortir de sa bouche...

"....j....Non , non Aaron je ne me fou pas de toi. Je...J'ai cru qu'il serait bon de te présenter des escuces pour se qui s'est passé.....mais je te presente mes escuses ....pour ce que je suis....Mon caractère est loin même très loin d'être facile, et ça croit moi beaucoup me l'ont bien fait comprendre, rare sont les gens qui m'accepte tel que je suis..."

Elle s'embrassa de ses bras , et les serrat fort contre elle, détournant le regard sur la plage...

" Quand on sait rencontré et qu'on s'en engeulé, j'ai tout de suite pensée que on pourrait bien s'entendre parceque on a le même caractère. Mal m'en a prit...Alors je...je...m'escuse de tout ce qui s'est pasé durant cette soirée et...d'être comme je le suis mais c'est plus fort que moi de vouloir dominer quelqu'un d'autre à partir du moment où je sens qu'on me ressemble...."

Aurore recula de quelques pas cette fois encore, jusqu'à un arbre où elle posa sa main , en regardant le sol, les yeux brouillés de larmes. Elle releva la tête et soupira...

" je suis désolée...d'avoir eu un seul instant des sentiments pour toi..."

Alors qu'elle terminait sa phrase, elle fit demi-tour et partit sur l'autre sentier en courant, alors qu'elle s'éloignait , elle pleurait silencieusement. Après quelques foulées, elle se remit à marcher, ne pensant plus à rien...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron/ Let's go

avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 29
Humeur? : bonne pour les 2
Votre cheval? : Arizona
Votre cavalier? : aucun
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   Sam 23 Mai - 18:59

La clope entre les doigts, expirant une bouffée de cette fumée acre qui encrassait peu à peu ses poumons au fil des nombreuses cigarettes qu’il allumait pendant la journée, il évitait soigneusement de tourner son regard vers la jeune fille qui se tenait immobile à côté de lui, près de la balancelle. Il entendit le sable bruisser, alors ses pupilles furent irrémédiablement attiré par le bruit, et son regard se posa alors sur la jeune fille. Finalement tout ça lui était plutôt égale. Il en savait pas pourquoi il se montait la tête à ce point, ni pourquoi toute une histoire se faisait. C’était…absurde... Peut être pas autant que ça. Ah, surement à cause de leur égos, un peu trop surdimensionné en ce qui le concernait. Reportant son attention sur la brunette, il vit qu’elle avait reculé de quelques pas. Et ne cessait de le fixer. Ce que c’était agaçant. Qu’elle parle qu’elle fasse quelque chose au lieu de rester stupidement planté là sans rien faire. Apparemment c’est ce qu’elle se décida à faire. Sa voix légèrement tremblante lui arrivant sous un faible volume.

"....j....Non , non Aaron je ne me fou pas de toi. Je...J'ai cru qu'il serait bon de te présenter des excuses pour se qui s'est passé.....mais je te présente mes excuses ....pour ce que je suis....Mon caractère est loin même très loin d'être facile, et ça croit moi beaucoup me l'ont bien fait comprendre, rare sont les gens qui m'accepte tel que je suis..."


Il ne lui avait jamais dit qu’il croyait qu’elle se foutait de sa gueule, en revanche il l’avait pensé. Surement trop fort. Et alors ? Ce n’était pas tout à fait faux, non ?! Sans rire, elle avait cru bon…c’était tout de même la moindre des choses. Bon, certes lui aussi il aurait pu lui présenter ses excuses, mais il en était hors de question. Plus têtu que lui, c’était rare. Cependant, il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle présente ses excuses pour cette raison. Qu’il l’excuse pour ce qu’elle était ? C’était quoi cette histoire ? Il arqua très légèrement un sourcil. Où voulait elle en venir ? Et alors lui aussi avait un caractère difficile, qui plus est il ne faisait rien pour arranger les choses, bien au contraire parfois, pauvre chéri il allait pleurer. Bon d’accord, stop l’ironie, il tut ses pensées qui tourbillonnaient dans son esprit et écouta la suite. Tandis qu’Aurore détournait son regard de lui. Une petite moue agacée traversa son visage et il lâcha un soupire que seul lui put entendre.


" Quand on sait rencontré et qu'on s'en engeulé, j'ai tout de suite pensée que on pourrait bien s'entendre parce que on a le même caractère. Mal m'en a prit...Alors je...je...m'excuse de tout ce qui s'est passé durant cette soirée et...d'être comme je le suis mais c'est plus fort que moi de vouloir dominer quelqu'un d'autre à partir du moment où je sens qu'on me ressemble...."


Elle avait vraiment pensé ça ?! Ce n’avait pas vraiment été son cas à lui. Mais il y avait de quoi non. En générale, il évitait les gens qui lui ressemblait trop. Pourquoi ? Oh, il y avait de nombreuses raisons, mais parce que souvent à côté de lui, les autres avaient un caractère plus faible, et il pouvait facilement tenir sa prise. Il aimait peu qu’on le contredise, les gens qui n’avaient pas assez de caractère pour le contrer, ne le contredisaient jamais. Soit on l’aimait, soit on le détestait, mais l’un ou l’autre il trouvait les gens plutôt fade. Pourtant il était loin d’être parfait, horrible gosse arrogant et qui adorait foutre la merde autour de lui. Malgré tout il n’était pas bien méchant, surement pour cela, qu’il arrivait tout de même à se faire des amis.

Mal lui en prit. Mal lui en prit, eh bien merci pour lui. C’est vrai que la soirée avait tourné un peu à la catastrophe, d’une grande part à cause de lui. Mais il était loin d’avoir d’horribles remords. Malgré tout, ce qu’elle disait n’avait ni queue ni tête, et il ne savait pas trop quoi répondre à ses excuses étranges. Sortant de ses pensées il reporta son attention sur la cavalière et la vit reculer encore, atteignant un arbre, instinctivement il se leva à son tour. Il ouvrit la bouche pour répliquer mais sa voix mourut sans rien dire lorsque la jeune fille reprit la parole dans un soupire.

" je suis désolée...d'avoir eu un seul instant des sentiments pour toi..."


Hein ?! Des sentiments pour lui…Qu’est ce que. Qu’elle soit désolé d’avoir eut des sentiments pour lui ,c’était un peu fort. Un autre coup porté à son égo minable. Tout de même, elle n’avait pas a être désolé. Il se mordit la lèvre inférieur, quelque peu agacé. Sans bien trop réfléchir, lorsqu’il la vit partir en courant, il se mit à la suivre. Des sentiments… ce n’était jamais très bon d’avoir des sentiments pour quelqu’un, surtout pour lui à vrai dire. Lui qui se jouait du monde, il avait rendu les espoirs de certaines à néant. Et lui ? Est ce qu’il en avait pour Aurore ? Non. Alors pourrait lui courait il ainsi après ? Pourquoi il n’avait pas lâché l’affaire dès le début ? Des sentiments… courir l’empêchait de réfléchir. Peut être. Peut être, mais ils étaient bien cachés…ils étaient là pourtant, et c’est eux qui le poussaient à au moins la rejoindre et arranger les choses qui avaient si mal tourner, à ce qu’elle reste au moins son amie, à ce qu’elle ne pleure plus, et qui lui disaient de s’excuser à son tour. Il la vit plus loin, entre les arbres, qui marchait


« Eh ! Attend…Aurore ! »


Finit de courir, il repassa au pas, et la rattrapa, faisant plusieurs enjambées, il finit par arriver à son niveau et ses doigts se refermèrent autour de son bras. Décidément il courrait beaucoup ce soir. Trop de sport tue le sport, ne ? Enfin bref, autant qu’il pouvait il la suivit sur le sentier qui ramenait au domaine, lui lâchant le bras

« T’as pas a t’excuser pour ce que tu es ! C’est vraiment n’importe quoi, idiote ! …Disons que ce serait plus à moi de m’excuser, j’y peux rien, c’est plus fort que moi, emmerder le monde c’est surement le domaine où je suis le plus fort ! Alors ne pleure plus, Ok ? parce que franchement ça t’arrange pas… »

Un sourire effleura ses lèvres, mais il le fit aussitôt disparaître. Ah merde qu’est ce qu’il venait de dire. Quel con. Il posa son regard noir sur elle attendant une quelconque réaction de sa part. Finalement, même buté, il avait tout de même changé d’avis. Encore une fois il l’avait suivit, tout comme dans la salle commune, lorsqu’elle était partit il était allé la rejoindre dans le hall. Fallait pas que cela devienne une habitude. La dernière phrase de la brunette lui revient en mémoire. Devait il dire quelque chose là dessus ? Franchement il ne saurait quoi répondre, mieux valait ne pas aborder le sujet de sa propre volonté. Il chassa alors cette pensée, continuant de marcher, réglé à l’allure de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddestiny.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suite de la boite de nuit (Aurore)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suite de la boite de nuit (Aurore)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-
» [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]
» Merry Christmas!!
» Girls just wanna have fun
» L'élyseum et ses règles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Galop'un :: Expression [HJ] :: CORBEILLE-
Sauter vers: